RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

La "Principauté salafiste" - ISIS a-t-il été payé pour quitter Mossoul, pour prendre Deir Ezzor ?

J’ai parlé, le 20 septembre, de la raison probable de l’attaque volontaire américaine sur une position cruciale de l’armée syrienne à Deir Ezzor :

Deux attaques récentes contre l’armée arabe syrienne dans l’est de la Syrie laissent penser que les Américains tentent d’éliminer toute présence du gouvernement syrien à l’est de Palmyre. Cela permettrait aux États-Unis et à leurs alliés de créer une « entité sunnite » dans l’est de la Syrie et l’ouest de l’Irak qui serait une épine permanente dans le flanc de la Syrie et de ses alliés.
...
Le plan américain est de prendre éventuellement Raqqa en utilisant des mercenaires turcs ou kurdes. Il prévoit également de laisser l’armée irakienne reprendre Mossoul en Irak. Deir Ezzor est la seule grande ville qui reste entre les deux sur le territoire de l‘Etat islamique. Si l’EI réussit à la prendre à la garnison de l’armée syrienne retranchée, il aura une bonne base pour survivre. (En plus, il y a de riches puits de pétrole à proximité.) Personne, à part l’état syrien affaibli, n’aurait un intérêt immédiat à le chasser de là.

Il y a de nouvelles indications que cette analyse était correcte.

Hier, le président turc Erdogan a fait une remarque qui pointe dans cette direction. Comme le journaliste britannique Elijah Magnier l’a résumé :

Elijah J. Magnier @EjmAlrai

Erdogan : La #Turquie participera à #Mossoul exactement comme elle l’a fait à # Jarablus. L’armée n’obéit pas au premier ministre d’#Irak qui devrait connaître ses limites.

04:06 - 11 octobre 2016

« Comme Jarablus » : la comparaison est intéressante. Les Turcs et leurs mercenaires ont pris Jarablus, dans le centre-nord de la Syrie, à l’État islamique, sans combat et sans faire de victimes. ISIS était sorti de la ville avant que les Turcs n’arrivent. Tout cela avait forcément été organisé à l’avance.

C’est pourquoi j’ai répondu ceci au tweet de Magnier :

Moon of Alabama @MoonofA

Les Turcs vont-ils payer ISIS pour quitter Mossoul comme ils l’ont fait à Jarablus ?

05:58 - 12 octobre 2016

Trois heures plus tard, ce tweet d’un historien syrien bien informé qui est journaliste à Londres a répondu à ma question :

Nizar Nayyouf @nizarnayouf

Dernières nouvelles : Des sources à #Londres disent : "#Etats-Unis & #Arabie_saoudite ont conclu un accord pour laisser #ISIS quitter #Mossoul secrètement et en toute sécurité, et passer en #Syrie" !

09:28 - 12 octobre 2016

Erdogan prédit que ses troupes et ses forces par procuration vont prendre Mossoul comme ils ont pris Jarablus, où ils sont entrés pacifiquement, sans combattre, dans la ville que les djihadistes avaient quittée.

Les Saoudiens et les États-Unis avaient organisé tout cela.

Les Etats-Unis ont bombardé la position la plus importante de l’Armée syrienne à Deir Ezzor pour qu’ISIS, qui bénéficie maintenant de l’aide de ses cadres de Mossoul, puisse prendre la ville. Un bel endroit pour garder ISIS bien au chaud dans l’est de la Syrie jusqu’à ce qu’il puisse être utilisé plus tard dans une nouvelle entreprise impériale.

Un bon plan lorsque votre objectif global est de créer un mini-état mercenaire à vos ordres au centre du Moyen-Orient. Comme l’a écrit la Defense Intelligence Agency des Etats-Unis en 2012 :

IL EST POSSIBLE D’ETABLIR UNE PRINCIPAUTÉ SALAFISTE, OFFICIELLE OU NON, DANS L’EST DE LA SYRIE (HASAKA ET DER ZOR), ET C’EST EXACTEMENT CE QUE LES PUISSANCES QUI SOUTIENNENT L’OPPOSITION VEULENT, AFIN D’ISOLER LE REGIME SYRIEN.

Mais ce plan suppose de se battre contre les forces aériennes syriennes et russes qui feront de leur mieux pour défendre la petite coalition de l’armée syrienne et les 100-200 000 civils syriens assiégés par ISIS à Deir Ezzor. Les États-Unis et leurs alliés y sont peut-être prêts. Un célèbre membre britannique du Parlement Tory a déjà déclaré que les avions de chasse britanniques devraient avoir le droit d’abattre les avions russes en Syrie. Les Etats-Unis avaient affirmé que des avions britanniques avaient pris part à l’attaque traîtresse de Deir Ezzor.

Le camp qui défend Deir Ezzor manque de défenses aériennes. La couverture des systèmes russes de la côte ouest syrienne ne s’étend pas aussi loin à l’est. Le système syrien est surtout destiné à défendre Damas et d’autres villes contre les attaques d’Israël.

La Russie a récemment parlé de livrer 10 nouveaux systèmes de défense aérienne Pantsyr-S1 à courte et à moyenne portée à la Syrie. Au moins deux d’entre eux devraient être transportés par avion à Deir Ezzor, dès que possible.

MISE À JOUR : On vient juste de porter à ma connaissance un récent discours de Nasrallah le chef du Hezbollah qui a flairé la même boule puante que moi :

Sayyed Nasrallah a dit que les Américains avaient l’intention de refaire ce qu’ils ont fait à Fallujah quand ils ont ouvert une voie aux terroristes d’ISIL pour qu’ils s’échappent vers l’est de la Syrie avant que les avions de guerre irakiens ne ciblent leur convoi, et il a prévenu que le même stratagème pourrait bien être utilisé à Mossoul.

Moon of Alabama

Traduction : Dominique Muselet

»» http://www.moonofalabama.org/2016/10/the-salafist-principality-isis-pa...
URL de cet article 31013
Résistant en Palestine - Une histoire vraie de Gaza.
Ramzy BAROUD
Comprenez, de l’intérieur de Gaza, comment le peuple palestinien a vécu la signature des Accords d’Oslo : les espoirs suscités et immédiatement déçus, la désillusion et la colère suscitée par l’occupation et la colonisation israéliennes qui continuent... La seconde Intifada, et la montée politique du Hamas... Né à Gaza en 1972, Ramzy BAROUD est un journaliste et écrivain américano-palestinien de renommée internationale. Rédacteur en chef de The Brunei Times (version papier et en ligne) et du site Internet (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

« Si le Président se présente devant le Peuple drapé dans la bannière étoilée, il gagnera... surtout si l’opposition donne l’impression de brandir le drapeau blanc de la défaite. Le peuple américain ne savait même pas où se trouvait l’île de la Grenade - ce n’avait aucune importance. La raison que nous avons avancée pour l’invasion - protéger les citoyens américains se trouvant sur l’île - était complètement bidon. Mais la réaction du peuple Américain a été comme prévue. Ils n’avaient pas la moindre idée de ce qui se passait, mais ils ont suivi aveuglement le Président et le Drapeau. Ils le font toujours ! ».

Irving Kristol, conseiller présidentiel, en 1986 devant l’American Enterprise Institute

Le 25 octobre 1983, alors que les États-Unis sont encore sous le choc de l’attentat de Beyrouth, Ronald Reagan ordonne l’invasion de la Grenade dans les Caraïbes où le gouvernement de Maurice Bishop a noué des liens avec Cuba. Les États-Unis, qui sont parvenus à faire croire à la communauté internationale que l’île est devenue une base soviétique abritant plus de 200 avions de combat, débarquent sans rencontrer de résistance militaire et installent un protectorat. La manoeuvre permet de redorer le blason de la Maison-Blanche.

Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Lorsque les psychopathes prennent le contrôle de la société
NdT - Quelques extraits (en vrac) traitant des psychopathes et de leur emprise sur les sociétés modernes où il s’épanouissent à merveille jusqu’au point de devenir une minorité dirigeante. Des passages paraîtront étrangement familiers et feront probablement penser à des situations et/ou des personnages existants ou ayant existé. Tu me dis "psychopathe" et soudain je pense à pas mal d’hommes et de femmes politiques. (attention : ce texte comporte une traduction non professionnelle d’un jargon (...)
39 
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
91 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.