RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Fort McMurray : Du feu de Dieu.

Alors que l’incendie à Fort McMurray (Canada) s’étend et s’intensifie, les autorités locales avouent n’avoir plus pour espoir que la prière et des danses de la pluie.

Dans un recoin minuscule de l’Internet, oublié des médias, on apprend par ailleurs qu’à Fort McMurray sont entreposés 43000 m3 de déchets nucléaires (*).

Partis en fumée ?

Ouais, bon. Sachant que les nuages radioactifs s’arrêtent aux frontières, on ne va pas s’exciter pour si peu.

Théophraste R.
de bonne humeur en ce matin radieux.

(*) http://www.radiationsafety.ca/wp-content/uploads/2012/07/Inventory-Rep... page 29.

URL de cette brève 5065
https://legrandsoir.info/fort-mcmurray-du-feu-de-dieu.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
09/05/2016 à 07:02 par Maxime Vivas

Information qui filtre dans la presse canadienne une semaine après le début de l’incendie. En France, il faudra attendre que trop de réseaux sociaux en parlent pour que les médias classiques se résolvent à le faire.
http://ici.radio-canada.ca/regions/alberta/2016/05/08/004-dechets-...
« Une importante quantité de déchets radioactifs est enterrée près de Fort McMurray. Énergie atomique du Canada Limitée (EACL), responsable de ces déchets, assure néanmoins que ceux-ci sont entreposés de façon sécuritaire, à l’abri du brasier qui ravage la région...
... Selon le rapport 2013 des Laboratoires nucléaires canadiens, pas moins de 43 282 mètres cubes de « déchets radioactifs de faible activité » sont stockés au dépotoir de Fort McMurray. Celui-ci est situé à environ 8,5 km au sud du centre-ville »
.
« Selon les informations disponibles, il semble que le site ait été affecté par les feux », confirme Maude-Émilie Pagé, directrice des communications et des rapports gouvernementaux d’EACL. Ces feux, toutefois, « ne posent aucun risque immédiat pour la santé et la sécurité de la population et de l’environnement ».

Par bonheur, la « faible radioactivité » des déchets laisse espérer qu’on n’en meurt pas brutalement, mais « faiblement ».

#124167 
09/05/2016 à 11:57 par Lyonnais

Sur le site de Radio Canada on trouve aussi ceci :

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2016/05/06/005-feux-for...

Donc cette catastrophe ne serait pas aussi "naturelle" qu’on veut bien nous le dire....

#124169 
09/05/2016 à 19:25 par Jean Cendent

Bonjour,
Si le feu ou l’incendie en Alberta / Canada est soit disant par les médias dominants ( mainstream vs anglo / US from Canada ) d’origine humaine . Cet humain ne serait pas l’ homos pétrole sables bitumineux ?
Un article ( si possibilité ) sur le sujet prochainement ?
Merci LGS et MV pour l’info « sur la mort lente »
Car certaines rumeurs font finir par dire que c’est la faute de Nuit Debout qui fume à République / Paris / centre du monde . ( une blague vs française du Quebec, Canada )

#124177 
10/05/2016 à 21:36 par SZWED Christian

Bigre, cette info là a du irradier les médias pour qu’elles soient muettes à ce point ! Merci Théophraste R.

#124201 
11/05/2016 à 11:56 par Roger

Bientôt Théophraste, nous nous réveillerons tous de bombe humeur par des "matins radioactifs", mais faiblement, et nous mourrons de mort faible et pas lente.

#124213 
11/05/2016 à 15:15 par ozerfil

Sachez que les accidents nucléaires ne sont graves qu’en Russie : fermez les bans !

#124219 
11/05/2016 à 16:57 par Made in Québec

À ceux-ce intéressés à en apprendre d’avantage sur l’histoire de ces déchets radioactif (en anglais) :
http://www.watershedsentinel.ca/content/historic-radioactive-waste-sto...

Sur les Sahtús (Dénés) qui étaient employés au transport du minerai radioactif à dos d’homme dans des sacs en toile de jute : https://en.wikipedia.org/wiki/Sahtu

Documentaire sur le sujet : http://lindumfilms.com/villageofwidows

DePassage from qc.ca…

#124224 
RSS RSS Commentaires
   
"Pour sauver la planète, sortez du capitalisme" de Hervé Kempf
René HAMM
Le titre claque comme un slogan que l’on clamerait volontiers avec allégresse. Quel immense dommage que si peu de Vert(-e)s adhèrent à ce credo radical, préférant, à l’image de Dominique Voynet Daniel Cohn-Bendit ou Alain Lipietz, quelques commodes replâtrages ! Les déprédations gravissimes de l’environnement découlent d’un mode de production uniquement mû par « la maximisation du profit ». La crise économique actuelle, corollaire des turbulences qui ont frappé la bulle des hedge funds et des subprimes, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Le plus grand crime depuis la deuxième guerre mondiale a été la politique étrangère des Etats-Unis.

Ramsey Clark
Ministre de la Justice des Etats-Unis sous la présidence de Lyndon Johnson

Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.