RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
21 

Agnès Saal, les copains, les coquins, les pleureuses : l’élite, quoi !

Agnès Saal est (enfin !) suspendue deux ans de la fonction publique dont six mois ferme pour le scandale de ses notes de taxis de 40 000 euros (pour elle et son fiston) quand elle dirigeait l’INA, et de 38 000 euros quand elle était directrice générale du Centre Pompidou.

Elle admet ses fautes, mais elle désigne les responsable des sanctions : « A travers moi, l’opinion et les réseaux sociaux [comme LGS, vous croyez ? ] se sont fait l’écho de la détestation de la haute fonction publique et de ses abus, supposés ou réels, d’une colère face à une forme de distorsion entre le service de l’Etat et les avantages qu’on peut en tirer, soupire-t-elle. Dès lors, me dénigrer est devenu un sport national. Chacun y est allé de son crachat et j’en ai reçu bien au-delà de ce que je pensais mériter. »

Emues, 100 personnalités du monde de la culture et de la haute fonction publique ont décidé d’intercéder en sa faveur auprès de François Hollande.

Il ne leur a pas semblé choquant que des pauvres de ce pays reçoivent en permanence les crachats des copains et des coquins bouffis d’arrogance et d’un sentiment d’impunité. Il ne leur a pas semblé injuste que le voleur d’une mobylette d’une valeur vénale inférieure à 1 % des notes de taxis (payées par nous) connaisse la garde à vue, les menottes, peut-être la prison comme un vulgaire syndicaliste qui défend les moyens de survie de ses camarades.

Ah ! vienne le temps où 100 personnalités du monde de la culture (des intermittents) et de la fonction publique (catégories C et D) écriront à François Hollande en exigeant pour Agnès Saal les sanctions applicables à un beur du 9-3 qui ne serait pas net avec 40 000 + 38 000 euros (de trop ?) dans la poche de son jogging.

Théophraste R. (Sévère mais juste et voisin de palier de sans-dents).

PS. Photo : En arrière plan, un chanteur qui, ayant entendu le clan des Saaliens, s’apprête à lui proposer du tabac de son plat pays.

URL de cette brève 4943
https://legrandsoir.info/agnes-saal-les-copains-les-coquins-les-pleureuses-l-elite-quoi.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
12/01/2016 à 08:53 par J.J.

Il y a quelqu’un qui avait dit la même chose il y a bien longtemps, mais il est toujours bon de le rappeler :

""Selon que vous soyez riches ou misérables,
Les jugements de cour vous rendront blancs ou noirs....""

#121622 
12/01/2016 à 08:58 par Bernard Gensane

Tout bêtement, ce qui est tout de même dingue, c’est qu’il ne soit pas venu à l’esprit de cette haute fonctionnaire (coût de sa formation : environ 200 000 euros pour le citoyen français) de faire prendre le métro à son fils chéri.

#121623 
12/01/2016 à 09:17 par Calame Julia

Elle est vraiment formidable "ses abus supposés ou réels". Les Français sont des méchants ; lorsque les
abus ne sont pas réels ils deviennent supposés... Une victime qui a du panache sauf pour ceux et /ou
celles qui l’auraient connue en fonction. Une formation sur la fonction publique cad sur les deniers
des contribuables devrait lui fournir des éléments de réflexion et lui apprendre à rembourser !

#121625 
12/01/2016 à 10:50 par Valdescorriel

Merci infiniment pour cette juste et ferme remontrance, mais à mon goût beaucoup trop courtoise. Ne serait-il pas possible d’y ajouter, en note, la liste de ces 100 copains et coquins qui ont l’ndécence d’exprimer leur soutien à un escroc arrogant et immoral et donc et logiquement incompétent en prime ? Rien que pour le plaisir de ressentir notre profond mépris et peut-ètre de les ignorer en libraire ou dans les médias comme de juste.

#121626 
12/01/2016 à 10:54 par jean-marie Défossé

Eh oui , et c’est ces personnages qui viennent ensuite nous faire la morale , nous parler de Concorde , d’Unité Nationale.

De quelle Concorde , de quelle Unité Nationale veulent-ils nous parler ?

De celle qui consiste à rentrer dans leur moule de "démocratie" ? Dans leur moule du "Nouvel Ordre Mondial" ?
En laissant , comme chez les animaux ou comme dans tout ce qui est Vie sur notre planète , s’opérer une sélection naturelle , où l’élite , la meilleure , la plus distinguée dans ses apparences , serait portée aux nues , et à, contrario , les petits , les fragiles , les pauvres seraient dévolus à servir de vassaux (muselés) , de tampons , et au final d’exutoires que l’on jettera comme un kleenex usagé dans les vides-ordures du Système . Vides-ordures qui s’apparentent le plus souvent , soit à la prison , soit à la maladie , soit à la maison de retraite forcée quand ce n’est pas l’hôpital psychiatrique , soit à l’indifférence totale ou soit au parcours affligeant de nomade- SDF.

La Concorde , l’Unité Nationale , c’est un rêve de riches et de malhonnêtes , un PARAVENT pour avoir les mains beaucoup plus libres dans un pays , dans un Système déjà cadenassé , où le paupérisme est à son comble et à l’inverse , les privilèges sont légions . Unité Nationale où les Sans Dents devraient marcher au pas et en silence ... ou crever !

#121627 
12/01/2016 à 13:41 par Palamède Singouin

Lorsqu’ils sont pris à taper un peu dans la caisse, les agents des catégories A,B,C, de la fonction publique sont rapidement révoqués, souvent avec annulations de leurs droits à pension.

La haute fonction publique est un autre monde où le bon vouloir du Prince remplace largement le statut des fonctionnaires : nominations par le gouvernement ou le Président de la République en dehors de tout critère de compétence (cf. Klarsfeld ou Amara).
Ne parlons pas des fromages des corps inutiles de la V° du genre du Conseil Economique et Social remplis de de parents, alliés ou amis - copains ou coquins - où l’on a vu défiler d’une chanteuse totonmaniaque tombée dans la dèche (Lemaire) à un fils à maman gibier de pôle emploi (Bachelot).

#121629 
12/01/2016 à 15:49 par Merlin

Merci pour ton édito Théophraste R !

Ça fait tellement de bien de venir sur ce site, ou même si l’immense majorité des nouvelles sont mauvaises, comme partout ailleurs, au moins l’analyse qui en est faite n’est pas complétement biaisée. (Un peu bateau ce que je dis, pardon, mais aujourd’hui il fallait peut être que ça sorte).

Au passage "La justice" serait bien inspirée de s’intéresser aussi au cas de Mathieu Gallet, qui est passé par l’INA et qui sévit actuellement à la tête de Radio France.

#121630 
12/01/2016 à 15:56 par michele

suspendue 6 mois mais le salaire tombe tous les mois comme il est d’usage dans la fonction publique !

#121631 
12/01/2016 à 16:47 par Michel

Bonjour,
Écrivez "feu de poubelles" sur Google et vous pourrez lire combien de jeunes ayant brûlé des poubelles écopent de 3 mois, 6 mois voire 1 an de prison ferme !

#121632 
12/01/2016 à 18:16 par daniel

Pendant que la soit disante justice condamne des travailleurs de chez Goodyear défendant leurs emplois, cette "dame souriante" profite à des fins personnel de l’argent des contribuables.
Dans les deux cas.....oh scandale.

#121633 
12/01/2016 à 19:31 par Antonio

La Concorde , l’Unité Nationale , c’est un rêve de riches et de malhonnêtes , un PARAVENT pour avoir les mains beaucoup plus libres dans un pays , dans un Système déjà cadenassé , où le paupérisme est à son comble et à l’inverse , les privilèges sont légions . Unité Nationale où les Sans Dents devraient marcher au pas et en silence ... ou crever


C’est probablement ce qu’ils désignent quand ils disent défendre "novaleurs" !!!

#121634 
12/01/2016 à 21:30 par totor

Je propose qu’on fasse une pétition pour ue cet escroque de haut vol soit révoquée de la fonction publique sans droit à la retraite.

#121636 
13/01/2016 à 10:09 par R

Les 98 signataires de la lettre de soutien ?
Je n’ai pas réussi à l’avoir...Ce serait bien qu’elle soit publiée par LGS (comme le demande Valdescorriel).
On peut parier sans risque que ces soutiens doivent se sentir morveux, leurs notes de frais sont du même ordre et selon eux tout à fait "normales" eu égard à leur haut niveau de responsabilité. Malgré tout ça ne n’arrive pas à la cheville du jet de Valls et ses enfants pour aller voir un match de foot..

#121644 
13/01/2016 à 15:04 par Calame Julia

La liste des signataires de la pétition doit être rendue publique.
Bientôt deux solutions :
1) retirer le pognon des banques
2) désobéissance à l’imposition sur le revenu.

#121647 
13/01/2016 à 17:35 legrandsoir

Sans compter la prise de l’Elysée...

#121649 
13/01/2016 à 16:11 par Bernard Gensane

Il est apparemment impossible de trouver la liste nominative des soutiens. Selon les sources, le nombre varie de 98 à 102. A noter que, quand l’affaire a éclaté, Saal reçut l’appui de 183 personnes. Ça baisse !
Les trois seuls noms qui filtrent sont ceux de Jean-Noël Jeanneney (félicitations à cet historien de “ gauche ”), Alain Seban (haut fonctionnaire, ancien président du centre Pompidou) et Dominique Wallon (Inspecteur Général des Finances, – la crème de la crème de la FP, ancien directeur du CNC).
Plus généralement, on peut se demander si les signataires n’ont pas commis, ou envisageraient de commettre certaines entourloupes à nos dépens.

#121648 
13/01/2016 à 18:31 par Roger

M’enfin, une lettre de soutien publique dont on arrive pas à avoir les signataires !
A moins que ce ne soit qu’un coup de com/poker avec seulement 3 soutiens ? La centaine d’autres n’ayant concédé qu’un soutien verbal n’a pas voulu aller au-delà, courageusement.
je suggère donc aux fonctionnaires de catégorie B (voire C) qui contrôlent les notes de frais de JN Jeanneney, A.Seban, et D. Wallon, de les scruter d’un peu plus près.
Et puis pendant qu’on y, appelons les "petits fonctionnaires" de toutes les administrations, à se donner la main pour prendre ces hauts fonctionnaires la main dans le sac...A s’organiser en un collectif de lanceurs d’alerte, bref à initier "une insurrection du zèle".
Devant tant d’arrogance choisissons la résistance.
Retirer l’argent des banques ? Le révolutionnaire bien connu Eric Cantona, l’avait suggéré en 2008 !
Désobéir à l’impôt sur le revenu ? On risque de surcharger les fonctionnaires qui ne pourront plus contrôler les notes de frais !
Prendre l’Elysée ? Symboliquement intéressant, même si on sait (comme certaines mesures constitutionnelles en débat) que ça ne servirait à rien.

#121651 
13/01/2016 à 19:35 par Calame Julia

La prise de l’Elysée ...!
Cela ne m’était pas venu promptement mais pourquoi pas ? Haro sur le container des factures et fosses
factures et les contrats définis comme " arrangements entre amis".
Le Président prendra ses jambes à son cou (pardon, sa chignole) et ira vers la gare direction Tulle.
Là-bas il y aura un comité d’accueil pour ne pas qu’il nous la joue avoir perdu le sens de l’orientation
en pyjama... les anciens ont déjà donné.

#121652 
14/01/2016 à 09:57 par legrandsoir

@Calame Julia

Le Président prendra ses jambes à son cou (pardon, sa chignole) et ira vers la gare direction Tulle.

Vous auriez donc la faiblesse de le laisser fuir sans son goudron et ses plumes (et avec sa chemise intacte) ?
Note pour le GIGN et le RAID : Ce-ci-est-du-se-cond-de-gré.

#121661 
15/01/2016 à 12:26 par totor

J’ai lancé une pétition contre Agnès SAAL pour obtenir sa révocation sans droit à la retraite. Je pense que c’est là une occasion pour les centaines de milliers de citoyens honnêtes de montrer qu’ils peuvent écraser une centaine de signataires haut fonctionnaires ou personnalités de la culture qui soutiennent une fonctionnaire plus qu’indélicate.
Voici l’adresse de la pétition et la lettre qui l’accompagne :
hers amis,

Je viens de créer ma propre pétition et espère que vous pourrez la signer. Elle s’intitule : Monsieur le président de la République française : Révocation de la fonction publique sans droit à la rertraite d’Agnès SAAL.

Cette cause me tient vraiment à cœur et je pense qu’ensemble on peut changer les choses. Si vous la signez puis la transmettez à vos amis et contacts, nous atteindrons bientôt mon objectif de 100 signatures et aurons un moyen de pression pour obtenir le changement que nous voulons, c’est à dire obtenir une sanction à la hauteur de la gravité de la faute.Un petit fonctionnaire de catégorie C ou D serait révoqué pour une faute bien plus légère après comparution en commission de discipline.

Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici : https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_le_president_de_la_Repub...

De telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l’ampleur lorsque des gens comme vous s’impliquent : prenez un instant pour m’aider en signant et en faisant passer le mot.

Merci mille fois,
oscar

#121678 
15/01/2016 à 19:28 par patrice

En parlant du plat pays, il faudrait inventer le tabac " Sé-pas-mois ce sont les conspis" pour faire pendant à la Cia et à toutes les pseudos élites néo maffieuses 2.0 et dégénérées qu’elle sponsorise un peu partout dans le monde roulant pour le nouveau désordre mondial !
Je pense à Brel, Brassens et Ferré,
je viens de lire les paroles de la maffia chantée par Léo :

Tant pis si t’ es dans la débine
T’ avais qu’à êt’ dans la maffia
Un coup d’ sourdine
Deux sous d’ combine
Et t’avais ton rata
Tandis qu’ toi tu joues à l’homme
Tu m’ la fais au cousu d’or
Tu n’es qu’un’ pomme
Car les vrais hommes
Ça fait des p’tits efforts

Mais la maffia radine
T’ as un’ bonn’ place à l’usine
C’est pas qu’ t’aime la mandoline
Mais la maffia elle elle aim’ ça !
Pour mieux beurrer tes tartines
Et merdailler ta poitrine
Faut savoir jouer d’ la chopine
Et la maffia elle elle aim’ ça !

Tant pis si t’ es au bas d’ l’ affiche
T’ avais qu’à êt’ dans la maffia
Un p’tit pourliche
Et te v’ là riche
Avec un nom comm’ ça !
Tandis qu’ toi tu prends des poses
T’ es mêm’ pas dans le Bottin
Ça indispose mais c’est à cause
De ça qu’ t’ es dans l’ pétrin
Méfi la maffia s’ ramène
T’ es ni José ni Carmen
Quand tu chant’ s c’est la bohème
Et la maffia elle aim’ pas ca !

Tu vas traînant tes rengaines
Le long de la longue Seine
En crachant sur ceux qui t’ gênent
Et la maffia elle aim’ pas ça !

Tant pis si tu meurs dans la dèche
Vaut mieux crever dans la maffia
Avec un’ crèche
Dans un’ calèche
Et des croqu’ much’s en soie
Tandis qu’ toi tu pars en somme
Tu pars comm’ t’ es jamais v’nu
Un p’tit coup de gomme
Si t’ es un homme
Personn’ n’en a rien su

Regardez-moi l’ mec qui s’ taille
Tiré par deux ch’vaux d’ bataille
Suivi par un chien qui braille
A son amour à son amour
Et la maffia qui s’ cavale
Car pour louer sous la dalle
Cest pas comm’ pour la fringale
C’est jamais l’ jour c’est jamais l’ jour

Si tu chantes ma chansonnette
Pour fair’ ton métier d’ vedette
T’ as qu’à barrer c’ qui t’embête
Avec des "ixe" avec des "ixe"
Ou bien chanter en engliche
Les conn’ries qui plaisent aux riches
Alors tu s’ras sur l’affiche
A Coquatrix à Coquatrix

http://www.paroles.net/leo-ferre/paroles-la-maffia

#121681 
RSS RSS Commentaires
   
Propagande impériale & guerre financière contre le terrorisme
Ibrahim WARDE
« Après chaque attentat, des experts autoproclamés dénoncent les réseaux de financement du terrorisme. Les enquêtes ont beau démontrer que ces attentats nécessitent en réalité très peu de fonds, pour les idéologues endurcis qui forment les bataillons des "guerriers de la finance", l’absence de preuve ne signifie rien : il faut multiplier les attaques contre l’argent caché des terroristes. Or les frappes financières, si elles sont le plus souvent sans effets réels sur leurs cibles officielles, (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de vous n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, n’importe où dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.

Ernesto "Che" Guevara

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Médias et Information : il est temps de tourner la page.
« La réalité est ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est ce que nous croyons. Ce que nous croyons est fondé sur nos perceptions. Ce que nous percevons dépend de ce que nous recherchons. Ce que nous recherchons dépend de ce que nous pensons. Ce que nous pensons dépend de ce que nous percevons. Ce que nous percevons détermine ce que nous croyons. Ce que nous croyons détermine ce que nous prenons pour être vrai. Ce que nous prenons pour être vrai est notre réalité. » (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire :je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos déclarations, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.