RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
10 

Affaire de la "chemise arrachée" : des Français qui combattent l’Etat islamique en Syrie soutiennent les salariés d’Air France

Le message, provenant de la Brigade Krasucki présente dans la ville de Manbij, a été relayé par la CGT Cheminots Versailles qui certifie son authenticité. Il vise à soutenir les employés jugés pour violences envers leur employeur dans l’affaire de la "chemise arrachée".

"De Manbij à Bobigny, nous luttons contre l’oppression et l’injustice !" Des combattants français en Syrie ont publié un communiqué en soutien aux salariés d’Air France, jugés mardi 27 septembre pour violences envers des dirigeants dans l’affaire de la "chemise arrachée". Le message, relayé sur la page Facebook de la CGT Cheminots Versailles le premier jour du procès, est accompagné d’une photo montrant cinq hommes cagoulés et armés au milieu de ruines. Derrière eux, un slogan tagué sur un muret : "Liberté pour les 16 d’Air France ! Victoire pour la CGT !"

Ce message est signé de la brigade Henri Krasucki, du nom d’un ancien résistant juif et leader de la CGT, mort en 2003. "C’est de la ville de Manbij nouvellement libérée que nous nous adressons à vous, précise le communiqué. Nous, combattants français de la brigade Henri Krasucki (...), soutenons la journée de mobilisation contre la répression (...) et apportons notre soutien aux syndicalistes d’Air France et à toutes celles et ceux qui luttent."

"Notre but n’est pas différent du vôtre"

"Le 27 septembre se tiendra le procès des 16 syndicalistes d’Air France poursuivis pour ne pas s’être pliés devant leur direction et pour avoir exprimé leur juste colère à travers le sacrifice d’une chemise, poursuit la brigade Krasucki. Une chemise contre des centaines de vies de travailleuses et de travailleurs brisées."

Ils expliquent lutter "loin de chez [eux] pour le peuple syrien opprimé par les années de guerre et successivement par les régimes dictatoriaux et fascistes jihadistes". "Si nous luttons contre l’organisation terroriste fasciste Daech [le groupe Etat islamique], notre but n’est pas différent du vôtre : liberté et justice !", concluent-ils.

Des adhérents ou sympathisants de la CGT

Il peut sembler étrange de voir des combattants français en Syrie s’exprimer au sujet du procès Air France. La CGT Cheminots Versailles assure toutefois que la photo est authentique. Elle aurait été prise à Manbij, une ville proche d’Alep, dans le nord du pays, reprise au groupe Etat islamique par les combattants kurdes du PKK (le Parti des travailleurs du Kurdistan, d’obédience marxiste) au mois d’août. Libération note d’ailleurs que des symboles de l’organisation terroriste sont encore visibles sur un bâtiment, derrière les combattants français qui figurent sur cette photo.

Le communiqué et le cliché ont été transmis mardi 27 septembre à la CGT Cheminots Versailles par un syndicat britannique, le RMT. Plusieurs adhérents du mouvement sont partis se battre aux côtés du PKK dans le Rojava, le Kurdistan syrien.

"Ces camarades britanniques ont formé la brigade Bob Crow [du nom de l’ancien secrétaire général du syndicat de cheminots britannique] et sont très actifs sur les réseaux sociaux, explique le secrétaire général de la CGT Cheminots Versailles, contacté par franceinfo. Nous relayons régulièrement leurs actualités sur notre page, parce que l’idée que des Européens privilégiés partent se battre contre le fascisme en Syrie nous semble assez belle."

JPEG - 114.1 ko
Capture d’écran du message de la "brigade Krasucki" relayé sur la page Facebook de la CGT Cheminots Versailles, le 27 septembre 2016. (CGT CHEMINOTS VERSAILLES / FACEBOOK)

La CGT ignore l’identité de ces "sympathisants"

Le responsable syndical assure donc que ce "canal d’info est sûr". "C’est en s’inspirant du modèle [de la brigade Bob Crow] que cinq camarades cégétistes et sympathisants, engagés au combat dans le bataillon international aux côtés des camarades du RMT, ont décidé de se constituer symboliquement en brigade Krasucki", explique encore l’antenne locale de la CGT dans les commentaires du post Facebook.

"Nous ne connaissons par le nombre exact de sympathisants de la CGT qui forment cette brigade, ni leur identité, précise le secrétaire général de la CGT Cheminots Versailles à franceinfo. Tout comme les membres de la brigade Bob Crow, ils ne donnent pas de détails sur leur vie afin d’éviter les représailles contre leurs proches en Europe."

Les "collègues d’Air France touchés" par ce message

Le journaliste et spécialiste du jihadisme, Nicolas Hénin, assure lui aussi à BFM TV que le message et la photo sont authentiques. "La brigade Krasucki est composée de quelques hommes qui sont en Syrie depuis au moins un an, affirme-t-il. Ils avaient déjà publié des messages appelant à venger le Bataclan. Pour eux, [le groupe Etat islamique] c’est l’impérialisme et il faut le combattre."

Le secrétaire général de la CGT Cheminots Versailles précise avoir transmis leur message de soutien aux "collègues d’Air France". "Ils ont été très touchés de ce texte et m’ont demandé de les remercier de leur part, explique le syndicaliste. J’ai transmis le message via le RMT, mais je ne sais pas s’il va arriver jusqu’à eux."

La CGT Cheminots Versailles ajoute avoir reçu des messages privés de personnes demandant comment rejoindre la "brigade Krasucki" en Syrie. "Je leur ai répondu que je n’étais pas sergent recruteur et que notre page n’est pas une plateforme pour les combattants en Syrie, précise le secrétaire général. De toute façon, nous ne sommes pas en lien direct avec la brigade Krasucki."

»» http://www.francetvinfo.fr/economie/transports/greve-a-air-france/affa...
URL de cet article 30944
Que fait l’armée française en Afrique ?
Raphaël GRANVAUD
Préface d’Odile Tobner-Biyidi Que fait l’armée française en Afrique ? Et de quel droit s’y trouve-t-elle encore aujourd’hui ? Si l’on en croit les discours officiels, elle n’y aurait plus depuis longtemps que des missions humanitaires et de maintien de la paix. La page du néocolonialisme et de la Françafrique aurait été tournée en même temps que finissait la guerre froide. Ce « Dossier noir » examine, à travers de nombreux exemples concrets, la réalité de cette présence depuis deux décennies. Après un (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

C’est très dur d’être libre lorsqu’on est acheté et vendu sur le marché. Bien sûr, ne leur dites jamais qu’ils ne sont pas libres, parce qu’alors ils vont se mettre à tuer et estropier pour prouver qu’ils le sont. Pour sûr, ils vont vous parler, et parler, et parler encore de droits individuels. Mais lorsqu’ils voient un individu libre, ça leur fout les jetons.

Jack Nicholson, dans le film "Easy Rider"

L’UNESCO et le «  symposium international sur la liberté d’expression » : entre instrumentalisation et nouvelle croisade (il fallait le voir pour le croire)
Le 26 janvier 2011, la presse Cubaine a annoncé l’homologation du premier vaccin thérapeutique au monde contre les stades avancés du cancer du poumon. Vous n’en avez pas entendu parler. Soit la presse cubaine ment, soit notre presse, jouissant de sa liberté d’expression légendaire, a décidé de ne pas vous en parler. (1) Le même jour, à l’initiative de la délégation suédoise à l’UNESCO, s’est tenu au siège de l’organisation à Paris un colloque international intitulé « Symposium international sur la liberté (...)
18 
La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
17 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.