RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Wanted !

L’homme à genoux a 33 ans, il est docteur en informatique et adepte de la non-violence.

Les hommes debout sont assermentés et ils n’ont rien fait (1).

Il a fallu une semaine et 1, 2 million de manifestants pour qu’un CRS vu (de dos), frappant d’un viril coup de poing un lycéen d’Henri Bergson soit identifié, gardé à vue et pour que sa comparution en correctionnelle (en mai) soit décidée.

En octobre 2015, il a fallu 15 jours après une déchirure de chemise de DRH pour que 2 900 suppressions à Air-France soient ramenées à 1000 départs volontaires.

La logique me souffle que les CRS de la photo jointe seront identifiés et poursuivis par la Justice dès que la rue comptera 2 millions de personnes ou 3, ou 4… Et comme la loi El Khomri n’est supportée que par la force des matraques (2)…

Théophraste R.

(1) En vérité, ils défendent la République et la démocratie et c’est pour ça que le peuple les aime, les respecte et ne rêve pas de vols de pavés.

(2) Et des matraqueurs : Manuel Valls, Emmanuel Macron, Pierre Gattaz, Laurent Berger...

URL de cette brève 5031
https://legrandsoir.info/wanted-5031.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
04/04/2016 à 20:02 par Jérôme Dufaur

Où est notre ami M (Méphistophélès ?) qui défendait si glorieusement les forces de l’Ordre (ancien comme nouveau), sur ce site, il y a quelques mois, après l’acquittement de policiers poursuivis pour non assistance à personne en danger (mort de Zyed et Bouna en 2005 à Clichy-sous-Bois).

Je me demande quels arguments il trouverait aujourd’hui pour voler au secours de ces matraqueurs prenant la pose.

#123373 
04/04/2016 à 21:13 par Jean Cendent

Bonjour,
Entendu sur la radio d’état « Rance » inter le 04/04/2016 entre 10 h et 11 h : police/super, caméras de surveillance / super , sorte ? de « milice »/ super, témoignage sur la peur / « actrice ? » etc ...
il me semble hélas que les forces répressives de police, sous couvert de sécurité, n’ont pas fini de tabasser, matraquer, cogner et plus ... ( ex : Rémi Fraisse)
Vu le déni du gouvernement par rapport à sa guerre en Syrie / attentats, économique , politique de la tension, etc ....
Et par expérience je sais ce que vaut la parole d’un citoyen x ( *outrage et injure envers un agent ...) contre celle d’un policier assermenté dit « gardien de la paix » devant un tribunal .
Bref, police partout, justice nulle part .
* abolition de tous privilèges et celui-ci qui fait des forces de police des sur-hommes et le peuple des sous-hommes et des sous-femmes.

#123374 
05/04/2016 à 08:32 par "Personne"

Le printemps est toujours une période d’épanouissement, comme un jaillissement favorisé par la remontée de sève : les corps se libèrent, les muscles saillissent. C’est la saison du bidule contondant.
Pour que cela pousse, il faut bien une pluie salvatrice : alors les coups pleuvent, la matraque se fait ingambe tout émoustillée par la défense du bien. La jouissance à l’état brut ou de l’État brut ?

#123381 
RSS RSS Commentaires
   
Les Chinois sont des hommes comme les autres
Maxime VIVAS
Zheng Ruolin (Ruolin est le prénom) publie chez Denoël un livre délicieux et malicieux : « Les Chinois sont des hommes comme les autres ». L’auteur vit en France depuis une vingtaine d’années. Son père, récemment décédé, était un intellectuel Chinois célèbre dans son pays et un traducteur d’auteurs français (dont Balzac). Il avait subi la rigueur de la terrible époque de la Révolution culturelle à l’époque de Mao. Voici ce que dit le quatrième de couverture du livre de ZhengRuolin : « La Chine se (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

"Au Salvador, les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. On les décapite, on place leurs têtes sur des piques et on garnit ainsi le paysage. La police salvadorienne ne tuait pas seulement les hommes, elle coupait leurs parties génitales et les fourrait dans leurs bouches. Non seulement la Garde nationale violait les femmes salvadoriennes, mais elle arrachait leur utérus et leur en recouvrait le visage. Il ne suffisait pas d’assassiner leurs enfants, on les accrochait à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os, et les parents étaient forcés de garder."

Daniel Santiago,prêtre salvadorien
cité dans "What Uncle Sam Really Wants", Noam Chomsky, 1993

Commandos supervisés par Steve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA qui fut ensuite envoyé en Irak pour recommencer le travail.

CUBA : modèle de résistance ou résistance d’un modèle ? (conférence/débat audio)
Conférence de Viktor Dedaj, animateur du site "Le Grand Soir", sur le Libre Teamspeak le 4 Décembre 2011. Notre conférencier nous explique enfin la vérité sur Cuba, sur son régime, et démonte minutieusement toute la propagande des États-Unis contre Cuba. Une conférence aussi excellente qu’indispensable. L’exposé initial de Viktor Dedaj dure une quarantaine de minutes et est suivi de deux heures de questions/débat avec les auditeurs. - http://lelibrets.blogspot.com/ Le compte Youtube ayant (...)
Revolucionarios : "On ne nait pas révolutionnaire... on le devient."
Chères lectrices, cher lecteurs du Grand Soir Nous vous proposons à la diffusion un documentaire intitulé « Revolucionarios ». Durée 57 Min – Version VOSTFR. Ce film, le premier d’une série, c’est la révolution cubaine racontée par celles et ceux, souvent anonymes, qui y ont participé d’une manière ou d’une autre. Des témoignages qui permettront de comprendre la réalité de ce que vivait le peuple cubain avant l’insurrection, de découvrir les raisons de cet engagement dans la lutte et de voir comment chacun (...)
Cette épuisante sensation de courir dans l’eau (plaidoyer pour rompre définitivement avec le PS)
Vous avez déjà essayé de courir dans l’eau ? Epuisant n’est-ce pas ? Au bout de quelques pas, je me dis que j’irai plus vite en marchant. Alors je marche. Comme je n’ai jamais pris la peine de me chronométrer, je ne sais ce qu’il en est réellement, mais la sensation d’aller plus vite et plus loin est bien là. Et quoi de plus subjectif que le temps ? Préambule défoulant : Socialistes, j’ai un aveu à vous faire :je ne vous supporte plus. Ni vos tronches, ni vos discours, ni vos écrits, ni vos déclarations, (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.