RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz

Julian Assange privé d’Internet, WikiLeaks dénonce

Les responsables du site Wikileaks ont annoncé ce matin que l’accès à Internet de son co-fondateur Julian Assange avait été bloqué.

Internet est l’un des rares moyens dont dispose Julian Assange pour rester en contact avec le reste du monde puisqu’il vit retranché dans l’ambassade d’Équateur à Londres. Pourtant, dans la matinée du 17 octobre, le site WikiLeaks annonçait sur son compte Tweeter que son co-fondateur avait été privé d’accès à Internet par les organes gouvernementaux.

« L’accès à Internet de Julian Assange a été délibérément coupé par un certain État. Nous avons pris les mesures appropriées en cas de circonstances imprévues  », indique le site WikiLeaks.

Ces problèmes d’accès à Internet sont apparus après la publication de la neuvième partie de la correspondance privée de John Podesta, le directeur de campagne électorale d’Hillary Clinton. Au total, plus de 12 000 documents ont été déjà publiés par WikiLeaks pour le mois d’octobre.

Rappelons que mardi 4 octobre dernier, M. Assange avait promis que chaque semaine de nouvelles révélations seraient publiées en ligne, jusqu’au 8 novembre, jour du scrutin de l’élection présidentielle aux États-Unis.

»» https://fr.sputniknews.com/international/201610171028224286-assange-in...
URL de cet article 31040
La rose assassinée
Loic RAMIREZ
Vieilles de plus de 50 ans, souvent qualifiées par les médias de narco-terroristes, les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC), restent avant tout une organisation politique avec des objectifs bien précis. La persistance de la voie armée comme expression ne peut se comprendre qu’à la lumière de l’Histoire du groupe insurgé. En 1985, s’appuyant sur un cessez-le-feu accordé avec le gouvernement, et avec le soutien du Parti Communiste Colombien, les FARC lancent un nouveau parti politique : (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin.

Henry Ford (1863-1947)

« SIN EMBARGO » - Paroles cubaines sur le blocus (et le reste aussi) - Préambule - 1/13
PREAMBULE « Un microphone ? Hum... » Ca y’est, deux jours à la Havane et je commence à me sentir comme un fucking Chevalier de la Table Ronde à la recherche du Graal. Oui, j’ai besoin d’un microphone, avec une petite prise, pour le brancher là. « Tu veux acheter un microphone ? » Ben oui, à peine arrivé, le mien est tombé en panne, alors j’ai besoin d’un microphone. « Oui, oui, je comprends. Un microphone... ». Je suis dans un centre culturel. Un grand centre culturel. J’ai l’impression de voir des (...)
Ces villes gérées par l’extrême-droite.
(L’article est suivi d’un « Complément » : « Le FN et les droits des travailleurs » avec une belle photo du beau château des Le Pen). LGS Des électeurs : « On va voter Front National. Ce sont les seuls qu’on n’a jamais essayés ». Faux ! Sans aller chercher dans un passé lointain, voyons comment le FN a géré les villes que les électeurs français lui ont confiées ces dernières années pour en faire ce qu’il appelait fièrement « des laboratoires du FN ». Arrêtons-nous à ce qu’il advint à Vitrolles, (...)
30 
Reporters Sans Frontières, la liberté de la presse et mon hamster à moi.
Sur le site du magazine états-unien The Nation on trouve l’information suivante : Le 27 juillet 2004, lors de la convention du Parti Démocrate qui se tenait à Boston, les trois principales chaînes de télévision hertziennes des Etats-Unis - ABC, NBC et CBS - n’ont diffusé AUCUNE information sur le déroulement de la convention ce jour-là . Pas une image, pas un seul commentaire sur un événement politique majeur à quelques mois des élections présidentielles aux Etats-Unis. Pour la première fois de (...)
21 
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.