RSS SyndicationTwitterFacebookFeedBurnerNetVibeseBuzz
10 

Dis : « Camion »…

Le drame de Nice, c’est Renaud qui en parle le mieux : « Putain c’est trop con/Ce putain d’camion/Mais qu’est-ce qu’il foutait là… ».

Le Renaud d’hier, parce que celui d’aujourd’hui, hein : « Nous marchions […]/Fraternels et pacifiques/Sous le regard bienveillant /De quelques milliers de flics /Et les snipers sur les toits /Nous faisaient avec leur bras /De grand signes d’amitié /Et de solidarité... ».

Le 14 juillet, il manquait à la promenade des Anglais des banderoles, des pancartes syndicales et ce qui va avec : des cohortes de CRS, gendarmes, gardes mobiles, agents de la BAC mêlés à la foule, hélicoptères, matraques, grenades, flash balls, fouilles au corps, barrages des rues adjacentes par des pléthores de véhicules aux vitres grillagées et bourrés de solides gaillards bien harnachés et prêts à bondir…

C’est compris ? Pour tout rassemblement (mariage, enterrement, fête du village, concours de pétanque, repas de quartier, feu d’artifice…), pensez à brandir des pancartes : « Non à la loi El Khomri ! », « Valls démission ! » et vous ne risquerez pas de voir débouler un camion fou conduit par un branque.

Théophraste R. (Râleur radicalisé rapidos).

URL de cette brève 5130
https://legrandsoir.info/dis-camion.html
Print Friendly and PDF
pas de commentaires
no comment
reagir
Commentaires
17/07/2016 à 08:01 par babelouest

Je suis une grande manif’ à moi tout seul,
Je suis une grande manif’, je m’fends la g....le

Je suis le mec à la pancarte, et les trois autres à la band’rolle !
Je suis celui qu’est le plus tarte, et çui qui au micro décolle !
Je suis ceux qui suivent en causant, et ceux qui r’gardent en rigolant !
Je suis ceux du camion qui vomit la sono
Et les vieux chef porions, suivis par leurs minots !
Et les gros bras, sur les côtés, tous s’esclaffant
Passant devant un mur de plexiglass poli
Tenu par les surhommes du Grand Ordre Etabli....

Je suis une grande manif’ à moi tout seul,
Je suis une grande manif’, je m’fends la g....le

(en hommage à un pote chez qui j’ai passé le 14 juillet, et qui savait ce qu’étaient les luttes)

#125804 
17/07/2016 à 14:30 par totor

Magnifique, et le petit Valls qui croit nous berner avec son cinéma à la noix, il se cache maintenant derrière les forces de l’ordre, mais les flics qu’il caresse dans le sens du poil, ce ne sont pas eux qui décident du dispositif de protection et du nombre d’agents. Ce sont bien lui et ce nul de Cazeneuve qui sont les responsables de tout ce gâchis de vies humaines. Et ils ne pensent même pas à démissionner, la mangeoire est bonne... tant pis pour les victimes. Et si en plus des paroles(paroles,paroles, vous connaissez la chanson de Dalida ?) peuvent faire remonter leur côte, pourquoi pas ?

#125823 
17/07/2016 à 14:56 par echoes

Quand l’inconséquence de nos dirigeants se confond à l’indifférence et au mépris des peuples

https://www.facebook.com/catherine.legat.12/posts/10154356362057417

#125826 
18/07/2016 à 05:42 par patrice

Je me permettrais de rajouter à votre excellent billet une petite photo de rappel sur les déplacements de notre courageux bénito premier ministre !

http://www.rue89lyon.fr/2016/07/06/manuel-valls-a-lyon-47-camions-de-c...

En une période où nos politicards n’ont à la bouche que les mots » déchéance de nationalité « , il serait de salubrité publique de promulguer une loi de destitution à l’encontre des traîtres et parasites à la nation, avec expulsion du territoire en charter sans retour possible…

Cependant, il est rassurant de voir que le peuple n’est plus dupe, ces ordures cupides et médiocres sont de plus en plus aux abois, leurs Titanic prend l’eau de toute part et je vois le moment arriver où la vérité finira par triompher de ce système inhumain avec un bon coup de pouce de nos particules élémentaires créatrices de réalité associées à la complicité de nos pensées !

N’avez-vous pas remarqué que tout s’accélère, nous sommes happés dans un maelström où nous ne contrôlons plus grand chose, et pourtant, j’ai l’impression que pour les personnes de bien, il doit y avoir un effet compensatoire cosmique, un plus grand éveil, une clairvoyance qui fait que nous nous accrochons face à la chienlit sans nom qui est à nos portes désormais, nous tenons le choc, tous ensemble, et résistons contre vents et tsunamis. Il suffit de revoir l’histoire et de constater la résistance et la combattivité acharnées des peuples contre le mal…

Cordialement et No pasaran !

Patrice

#125853 
18/07/2016 à 09:15 par Adel

Un profond dégoût
Une amertume infinie
La fin d’un rêve
Une grande tristesse

Hollande et Valls nous plongent chaque jour un peu plus dans l’abîme ( sécuritaire sociale économique juridique societal...) rien ne nous est épargné. Vivement 2017 qu’ils dégagent. S’il leur reste un semblant d’honneur c maintenant qu’ils partiraient.
Quel bilan pour ce tandem malfaisant.
Un seul pourri arrive à tuer 84 personnes lors d’un événement soit disant sécurisé pour qui nous prennent ils ? Le coupable est mort mais il reste les responsables et leur sempiternel nous sommes en guerre n’est pas prêt de suffire.

#125856 
18/07/2016 à 18:18 par François

Il a vraiment chanté ça Renaud ???
Ça fait mal après des chansons comme "ou c’est qu’j’ai mis mon flingue" de lire pareille connerie !

#125875 
18/07/2016 à 23:45 par DD

Très juste, hélas...

#125888 
19/07/2016 à 00:04 par Eric

CQFD : La police protège le pouvoir au lieu de protéger le peuple.

#125889 
19/07/2016 à 00:08 par Christian DEL

A-t-il un bon avocat l’imam radicalisé du Grand Soir ? C’est qu’il n’a pas l’air de vouloir se calmer 8

#125890 
20/07/2016 à 09:13 par babelouest

Des menaces, Christian DEL ?

Autant les médias connus sont à détruire comme un gobelet MacDo usagé ou encore plein, autant le Grand Soir et quelques autres sont à protéger sourcilleusement et avec fougue.

#125919 
RSS RSS Commentaires
   
Tais toi et respire ! Torture, prison et bras d’honneur
Hernando CALVO OSPINA
Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Équateur, 1985. Le président Febres Cordero mène une politique de répression inédite contre tous les opposants. En Colombie, le pays voisin, les mêmes méthodes font régner la terreur depuis des décennies. Quelques Colombiennes et Colombiens se regroupent à Quito pour faire connaître la violence et (...)
Agrandir | voir bibliographie

 

L’information est devenue un produit comme un autre. Un journaliste dispose d’à peine plus de pouvoir sur l’information qu’une caissière de supermarché sur la stratégie commerciale de son employeur.

Serge Halimi

La crise européenne et l’Empire du Capital : leçons à partir de l’expérience latinoaméricaine
Je vous transmets le bonjour très affectueux de plus de 15 millions d’Équatoriennes et d’Équatoriens et une accolade aussi chaleureuse que la lumière du soleil équinoxial dont les rayons nous inondent là où nous vivons, à la Moitié du monde. Nos liens avec la France sont historiques et étroits : depuis les grandes idées libertaires qui se sont propagées à travers le monde portant en elles des fruits décisifs, jusqu’aux accords signés aujourd’hui par le Gouvernement de la Révolution Citoyenne d’Équateur (...)
Analyse de la culture du mensonge et de la manipulation "à la Marie-Anne Boutoleau/Ornella Guyet" sur un site alter.
Question : Est-il possible de rédiger un article accusateur qui fait un buzz sur internet en fournissant des "sources" et des "documents" qui, une fois vérifiés, prouvent... le contraire de ce qui est affirmé ? Réponse : Oui, c’est possible. Question : Qui peut tomber dans un tel panneau ? Réponse : tout le monde - vous, par exemple. Question : Qui peut faire ça et comment font-ils ? Réponse : Marie-Anne Boutoleau, Article XI et CQFD, en comptant sur un phénomène connu : "l’inertie des (...)
Le fascisme reviendra sous couvert d’antifascisme - ou de Charlie Hebdo, ça dépend.
Le 8 août 2012, nous avons eu la surprise de découvrir dans Charlie Hebdo, sous la signature d’un de ses journalistes réguliers traitant de l’international, un article signalé en « une » sous le titre « Cette extrême droite qui soutient Damas », dans lequel (page 11) Le Grand Soir et deux de ses administrateurs sont qualifiés de « bruns » et « rouges bruns ». Pour qui connaît l’histoire des sinistres SA hitlériennes (« les chemises brunes »), c’est une accusation de nazisme et d’antisémitisme qui est ainsi (...)
Vos dons sont vitaux pour soutenir notre combat contre cette attaque ainsi que les autres formes de censures, pour les projets de Wikileaks, l'équipe, les serveurs, et les infrastructures de protection. Nous sommes entièrement soutenus par le grand public.
CLIQUEZ ICI
© Copy Left Le Grand Soir - Diffusion autorisée et même encouragée. Merci de mentionner les sources.
L'opinion des auteurs que nous publions ne reflète pas nécessairement celle du Grand Soir

Contacts | Qui sommes-nous ? | Administrateurs : Viktor Dedaj | Maxime Vivas
Le saviez-vous ? Le Grand Soir a vu le jour en 2002.